Mes débuts

 

 

 

Daniel MOURRE est artiste dans l’âme et artisan d’art depuis 1997. Il a débuté tout bêtement dans sa cuisine en  créant un miroir pour l’anniversaire d’un ami. Pour l’anecdote, Il a même bouché l’évier avec le plâtre, créant ainsi une inondation chez le voisin du dessous qui tenait déjà une boutique de décoration. Etais-ce déjà un signe?

 

 

 

Ayant montré sa création à des amis proches, ils lui conseillèrent  de continuer dans cette voie. Daniel MOURRE commença à présenter, le dimanche matin,  2  miroirs et 1 trumeau aux puces de Montpellier où il montrait aussi de petits objets en plâtre décorés et peints à la cire d’abeille. Un jour il y rencontra un monsieur nommé Thierry, qui lui offrit la possibilité de faire un dépôt dans son magasin de meuble qu’il tenait à Montpellier. Daniel MOURRE insistât pour donner un % sur les ventes, ce qui permit quelques mois plus tard à Thierry, qui malheureusement fermait sa boutique par manque de chiffre d’affaire, de mettre un peu de «  beurre dans les épinards » comme dit le dicton.  Mais pendant cette période où Daniel MOURRE présentait ses œuvres dans ce magasin de meuble, une dame férue de décoration pris ses coordonnées et l’appela. Elle le félicita de son travail et lui proposa, car elle avait parlé avec son mari, de présenter quelques-unes de ses créations sur le stand que tenait celui-ci à la foire exposition de Montpellier. En fait, cette dame, Madame Françoise Ohana était l’épouse d’un des staffeurs les plus  connu sur la région, Monsieur Daniel Ohana.

 

Daniel MOURRE accepta l’invitation et appris à Monsieur Daniel Ohana que chacune de ses pièces étaient faites complétement les unes après les autres et qu’il ne possédait aucun moule pour refaire une pièce.

 

Stupéfait, Monsieur Daniel Ohana lui dit « Quoi ?? Mais vous êtes fou. Vous viendrais dans mon atelier et je vous apprendrais à faire un moule pour chacune de vos œuvres ».

 

 

 

Après la foire Daniel MOURRE fut accueilli comme un stagiaire dans l’atelier et comme un ami à la table familiale de Monsieur Ohana. Depuis ce temps, les liens d’amitié qui unissent Daniel MOURRE à la famille Ohana sont toujours existants et éternel.

 

 

 

A partir de ce moment-là, il a commencé à faire du dépôt-vente dans les magasins de décoration de Montpellier et de sa région en allant lui-même démarcher les boutiques. Le succès a été au  rendez-vous immédiatement. Toutes ses pièces étaient appréciées par les clientes mais surtout c’était une chose que l’on n’avait jamais vu dans les boutiques de décoration.

 

 

 

Parallèlement, il poursuivit au Greta de Pézenas une formation d’ébéniste d’art qu’il réussit par l’obtention d’un CAP et compris à ce moment-là que le staff (Plâtre et filasse) était plus fait pour lui que le travail du bois.

 

 

 

Pour mettre en place sa passion,  il lui  fallu un local pour travailler et prendre son envol. Le réduit qu’il avait de 2 m² dans son appartement à Pignan devenait trop petit. IL aurait pris n’importe quoi pourvu qu’il puisse créer. Il se mit alors en recherche d’un local en allant au hasard demander à des personnes s’ils avaient un local à louer. En frappant à une porte,  une personne qu’il ne connaissait pas lui recommanda d’aller voir Monsieur Fabre à Pignan. Ce qu’il fit le jour même. Il lui montra ses quelques créations réalisées dans sa cuisine et dans son réduit. Le Monsieur lui dit qu’il le tiendra au courant le plus rapidement possible. Le soir même, Monsieur Fabre lui annonça qu’il lui construirait  son atelier sur un terrain de son exploitation agricole.

 

 

 

Quelques jours plus tard, Monsieur Fabre construisit en dur avec des parpaings, une fenêtre, une porte et un toit, un local de 9 m² et sans rien demandé de plus qu’un loyer modéré de 300 francs de l’époque pour permettre à l’artiste de démarrer sa passion. 6 mois plus tard Monsieur Fabre augmentait le loyer car les 300 francs avaient permis à Daniel MOURRE de se mettre à son compte. Mais cumulé au loyer de  son appartement qu’il avait avec son ami, il calcula qu’il serait préférable d’avoir un crédit  pour acquérir son propre atelier. Il commença à chercher donc une maison. Il déclara à son ami que l’idéal serait de trouver une bâtisse où l’on pourrait faire  une boutique avec un atelier et un appartement à l’étage. 3 semaines après avoir eu cette réflexion,  Daniel MOURRE trouva ce qu’il désirait. Gêné, il alla trouver Monsieur Fabre et lui dit qu’il avait trouvé une maison dans laquelle il pouvait y faire son atelier et une boutique pour la vente.

 

 

 

La réaction de Monsieur Fabre fut radicale et surprenante. C’est dans un très grand sourire que Monsieur Fabre rassura Daniel MOURRE et lui dit : «  Monsieur Mourre je suis content pour vous car vous vous envolait et j’ai un peu participé à votre élévation ». Il faut dire que Monsieur Fabre est un catholique pratiquant et fervent, vous savez ceux qui sont humbles et qui appliquent les principes de la Bible avec humanité.

 

Depuis ce jour, dit Daniel MOURRE, si quelqu’un a besoin d’un coup de main ou de conseils, je les donne avec plaisir et gratuitement. Monsieur Fabre m’a appris par l’exemple le don et la générosité.

 

 

 

A partir de ce jour Daniel Mourre pu continuer à créer et à faire de nouvelles créations. Il s’inscrivit à la chambre des métiers le 9 octobre 1997 et arrêta le dépôt-vente pour des ventes fermes et définitives grâce au salon maison et objets que lui avait conseillé de faire  son ami Daniel Ohana. Il y participa de 1999 jusqu’à nos jours.

 

 

 

2004 est l’année où il fut primé et  reçut le premier  prix de l'excellence de la Chambre des Métiers de l'Hérault dans la catégorie métiers d'arts. Prix récompensant le travail de qualité d’un artisan de la région. Il faut noter que Daniel MOURRE est autodidacte et à suivi plutôt une formation comptable et non artistique.

 

 

 

Adhérent aux Ateliers d'Arts de France depuis 2002 et fournisseur en miroirs de grands Hôtels de luxe à Paris et dans le monde entier,  Daniel MOURRE vient de mettre en ligne sa collection de miroirs élégants  et de trumeaux de charme constituée de plus de 200 modèles originaux créés en 14 ans.

 

 

 

« C’est l'une des plus belles collections de miroirs de charme  et de trumeaux élégants qui existe en France, en Europe et voir au monde» C’est ce que disent les concurrents internationaux du créateur.Daniel MOURRE Participe à de nombreux salons professionnels internationaux depuis plus de 14 ans tels que celui de Maison et Objet à Paris Villepinte qui est le plus coté au monde car il représente le savoir-faire à la Française.  Jamais en 14 ans d’exposition entant que professionnel,  il n’a découvert une telle gamme de miroir de charme et de trumeaux élégants chez ses concurrents. Il n'en existe pas actuellement d’aussi importante, originale et  diversifiée.

 

 

 

Dès le départ il a su faire des objets rares et de qualités avec une touche à la Françaises. Chaque pièce est unique par son coloris et sa finition. Elle peut être choisie par le client  lui-même en sur mesure, selon la décoration des objets et des tentures qui décorent son intérieur. C’est un service rare dans cette société où tout est fait par milliers d’exemplaires identiques. Toutes les œuvres portent la signature de l'artiste Daniel MOURRE gravée devant en bas à droite comme un tableau, ainsi qu'un certificat d'authenticité signé par l'artiste lui-même certifiant sa provenance et les matériaux utilisés. Chaque miroir est une création originale Française fabriquée en France. Toutes ses créations sont déposées à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Daniel MOURRE est une marque déposée.

 

 

 

Réalisés avec des produits naturels tels que la filasse, le plâtre, les terres naturelles pour les coloris et la cire d'abeille naturelle pour la patine, les Miroirs Daniel MOURRE peuvent embellir n'importe quelle pièce de la maison. Ils  apportent une note artistique unique, originale, ancienne ou contemporaine à votre intérieur. Du fait de la vente des miroirs de Daniel MOURRE à  des professionnels de la décoration, Leurs clients célèbres apprécient aussi son style et son originalité. Ses miroirs étant vendus dans le monde entier, certaines célébrités ont acquis ses miroirs pour leurs décorations intérieures (Jeanne Manson, Edouard Baer, des grands Hôtels de luxe et de charme à Paris, des réalisateurs de cinéma outre Atlantique et princesses Koweïtiennes et Saoudiennes, entre autres). La qualité du travail de Daniel  MOURRE avait déjà été reconnue en 2006 par le référencement de ses créations par les  Musées Nationaux du Musée d’Orsay pour leurs boutiques. Cette année c’est les Musées Nationaux du Château de Versailles qui ont référencé 14 miroirs élégants de style Louis XVI de Daniel MOURRE.

 

 

 

Quelle belle récompense que de présenter et de vendre dans un lieu aussi prestigieux que le Château de Versailles qui reçoit plus de 3 millions de visiteurs par ans, et qui est le fleuron de l’art à la Française.

 

 

 

Maintenant les particuliers peuvent directement s’adresser au créateur en visitant son site et visiter sa boutique qu’il a ouvert en décembre 2012.

 

 

 

Enfin une idée cadeau originale. Ne s'adressant jusqu'à présent qu'aux professionnels de la décoration, Daniel MOURRE permet maintenant aux particuliers d'acquérir directement ses miroirs. Idée originale pour les fêtes de fin d'année, ils constituent aussi des idées de cadeaux dédicacés pour des listes de mariage, des cadeaux de naissance et de baptême personnalisés, offrant la possibilité de mouler l'empreinte de la main du bébé dans un emplacement dédié à cet effet dans le cadre du miroir. Visitez la boutique http://www.miroirsdanielmourre.com et appréciez la collection.

 

 

 

 

“Le miroir dans l’âme”

 

Né le 6 mars 1963 en Avignon, Daniel Mourre choisit une filière qui l’amène à concrétiser des études supérieures de comptabilité avec succès. En 1986, il intègre les postes de “chef de rayon culturel” et  “chef de rayon ménage”dans un magasin de grande distribution, puis devient “chef de département”, avant de quitter définitivement cette branche d’activité. En 1996, il suit avec brio une formation d’ébéniste. C’est à cette période qu’il découvre qu’il a moins d’affinités avec le bois qu’avec le “staff”, qui se rapproche plus de sa nature profonde.

Cette découverte essentielle amène Daniel Mourre à concrétiser sa nouvelle passion : la création de miroirs. Cette période de création est vécue comme un accouchement. Chacune de ses oeuvres est nouvelle, différente et unique. Elle se fait avec passion, délicatesse et précision. Daniel est un perfectionniste. Chaque création est pour lui une naissance. Une fois le miroir créé,“il faut l’éduquer” dit-il, c’est à dire le décorer en y apposant la touche finale : couleur et patine afin de lui apporter ce petit plus qui lui donnera sa dimension réelle et qui lui permettra de se marier à la décoration de son acquéreur. Il considère ses créations comme un prolongement de lui-même, comme un enfant issu de son âme. Sa touche très personnelle réactualise les différents styles et les marie avec une harmonie qui ne peut nous laisser indifférents. 

C'est le  9 octobre 1997 que Daniel MOURRE®  créé son entreprise d'artisanat de miroirs d'art sous le nom de "Galerie Daniel MOURRE". La Galerie Daniel MOURRE ne s'adressait qu'à des professionnels de la décoration. Deux fois par an, Daniel MOURRE® participait au salon "Maison et Objet" qui a lieu à Villepinte, près de Paris. Pendant ce salon exclusivement réservé aux professionnels, Daniel MOURRE® est contacté par des boutiques du monde entier (Europe, USA, Chine, Russie, Moyen Orient).

“Si mes yeux sont le reflet de mon âme, mes miroirs en expriment l’essence” nous dit-il.

 

En 2010 Daniel MOURRE décide de mettre en ligne sa collection de miroirs d'art et de donner ainsi la possibilité pour les particuliers d'acquérir directement ses créations

 

 miroir, miroirs, miroir décoratif, miroir déco, miroir de charme, miroir élégant, trumeau, trumeaux, trumeau de cheminée, miroir sur mesure, trumeau élégant, trumeau de charme, trumeaux élégants, miroir enfant, miroir de salle de bain, miroir bébé, miroir empreinte, miroir décor, beau miroir, daniel mourre

 

Vous pouvez contacter Daniel MOURRE® via l'onglet contact ou directement : 

 

 Miroirs, trumeaux Daniel MOURRE 

31, Avenue des vignerons

34110 Frontignan Hérault ( FRANCE)

Contact

 Tél: 00 (33) 4 67 18 76 28

  Portable :   06 11 80 28 35

----

Plan Pages Jaunes

MAPPY

----

Siret : 414 046 250 00034

Code APE : 9003A Création artistique relevant des arts plastiques